Le brigandage en Amérique — Un train de voyageurs capturé par des bandits

Categories Les textes courts de Retrodrama

UN TRAIN DE VOYAGEURS ARRÊTÉ PAR DES BRIGANDS EN AMÉRIQUE

Le métier de détrousseur de diligences fut exercé en Europe avec un certain succès jusqu’au commencement de présent siècle. Mais il est devenu aussi dangereux que peu lucratif.
C’est maintenant à des intervalles de plus en plus éloignés que quelques continuateurs de Mandrin et de Cartouche essayent de faire revivre en Turquie et plus rarement en Espagne et jusqu’en Italie ces traditions peu recommandables.
Le brigand classique armé de l’escopette, coiffé du large feutre orné de plumes, a disparu chez nous avec la dernière diligence.
Mais si la vie moderne a profondément modifié bien des habitudes, elle n’a pas aboli les instincts de cupidité et de violence qui trouvent à s’exercer sous une autre forme.
Un événement tout récent en fournit une preuve convaincante.
Le chemin de fer transcontinental qui va de New-York à San-Francisco traverse de vastes prairies et des contrées à peu près désertes dans la région du Far-West.
Tout récemment, un des trains de cette ligne, transportant une somme importante en numéraire pour le compte du gouvernement américain, a été attaqué par une troupe nombreuse de brigands masqués.
Après une courte tentative de résistante, les employés du train durent se rendre. Les voleurs procédèrent à une visite minutieuse du convoi et se retirèrent emportant 25.000 dollars (plus de 100.000 francs).


Source : Le Petit Dauphinois, Dimanche 19 novembre 1899

original-train-brigand

Roxane Lecomte
Plus connue sur la toile sous le nom de La Dame au Chapal, co-fondatrice du studio ebook Chapal&Panoz, arrivée chez Publie.net fin 2011, est responsable de la fabrication papier et numérique, du graphisme et des sites, est passionnée de littérature populaire et d'albums jeunesse, est en perpétuelle vadrouille, et ne cesse de répéter aux guerriers du papier et du numérique : « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ». On la retrouve sur son site.

Laisser un commentaire