Les derniers décadents Conte fantaisiste Vers l’an 1950. Les derniers décadents — une douzaine environ sont réunis dans une petite pièce décorée avec un goût étrange. Extraordinaire jusqu’en sa forme, elle est ronde, entièrement ronde : tel l’intérieur d’une sphère creuse. Un somptueux velours noir, brodé de dessins fantastiques en soie blanche, tapisse entièrement la paroi. Tout en haut, éclairant à peine, brûle une lampe au magnésium qu’emprisonne un globe de verre fumé. Un divan circulaire règne en bas, où les décadents sont langoureusement étendus. SurContinuer la lecture « Les derniers décadents, Jean Lionnet (1894) »

Lire le premier épisode 2. Le professeur d’Upsal, quand il vit que j’avais parfaitement repris mes esprits, me montra encore du doigt ces animaux protégés par les vitres de ses armoires, et me dit : — Lequel de ces individus désirez-vous que je rappelle à l’instant à la vie ? Mon savant, en m’adressant cette redoutable interrogation, me sembla transfiguré ; sa voix n’était plus mortale sonans, sa taille grandit, son geste devint superbe, et dans son oeil éclatait un feu surnaturel. Le lieu aidait aux dispositions nouvellesContinuer la lecture « Un Conteur d’Anecdotes. — Histoire d’Elfrid d’Utlange et de Catherine Madden (1844) #2 »

  Docteur Louis Picon, « Chronique des temps futurs – Le Voleur inconnu », in Le Timbre-Poste, Journal mensuel indépendant des collectionneurs, n° 145, décembre 1922 « Qui sait ? Un temps viendra où nous ne nous rappellerons plus nos visages » — Flaubert. Un document qui excita une vive curiosité, vient d’être lu à la grande séance de la Fédération le 6 Décembre 1999 ; c’était un mercredi, jour de repos (1), tous les membres étaient présents. Cette curiosité se fût changée en stupeur admirative si les sociétaires avaient puContinuer la lecture « Le Voleur inconnu — Louis Picon (1922) »

  Chapitre XV Catastrophe J’avais passé la journée à travailler, dans la bibliothèque, et je venais de me coucher tranquillement, dans une des chambres du péristyle, lorsque j’aperçus, à la lueur de ma lampe, un homme dont le visage paraissait bouleversé par la terreur. ― De graves événements, me dit-il, sont arrivés. La population est soulevée. Une insurrection vient d’éclater. Tous les monuments publics sont en son pouvoir. Une foule furieuse, excitée par des soldats, a saccagé le palais du gouverneur. Calpurnius a été tuéContinuer la lecture « Une ville souterraine par Charles Carpentier (1887) — Épisode #15 »

  Georges Renard (1847 – 1930) Notre époque vue de l’an 3000 in Revue Demain n° 88, 9ème année, janvier – février – mars 1921, p 4-6   Vers l’an 3000, quelque historien chinois ou hindou, s’occu­pant à étudier notre époque, pourra écrire à peu près ceci : « En ce temps-là, l’Europe était encore à demi sauvage. Elle était divisée, et le reste du monde avec elle, en barbares et en civilisés. « Les barbares avaient trouvé moyen de déshonorer la guerre, en la rendant atroce, etContinuer la lecture « Georges Renard — Notre époque vue de l’an 3000, (1921) »